LIVRAISON OFFERTE en Mondial Relay, en France, à partir de 69€ d'achat (hors plantes et fruits). Voir conditions de livraison.

La culture des agrumes en pot et en pleine terre

La culture des agrumes en pot et en pleine terre

 

 

Taille citronnier Gannac

La culture de l’agrume peut-être très gratifiante. Il s'agit de plantes à la pousse, la floraison et la fructification particulièrement généreuse. Les clés de la réussite sont la régularité et le respect de quelques règles simples mais essentielles. Régularité dans les arrosages et la fertilisation.Ce qui s’applique aux citronniers s’applique à l’ensemble des agrumes avec des nuances concernant la résistance au froid des différentes espèces.

 

  • Arrosage

Aussi souvent que nécessaire... Autrement dit, la terre doit rester humide en été et fraîche (légèrement humide) en hiver. La perception de l'humidité de la terre s'effectue en la touchant. En fonction de l'exposition (température, ensoleillement, pluviométrie...), les arrosages vont être très fréquents en été et espacés, parfois nuls, en hiver.

 

  • Fertilisations

Elles s’effectuent à l’aide d’un engrais, de manière régulière de février-mars à septembre-octobre. « Engrais » n’est pas un gros mot du moment qu’il est organique. Il doit être riche en azote et en potasse. Un engrais se caractérise par les trois lettres N, P, K pour lesquelles correspond un chiffre spécifique (dosage).

Un bon engrais organique pour les agrumes dosera entre 5 et 8 pour la partie azotée (N), entre 4 et 6 pour le phosphore (P) et entre 6 et 9 pour la potasse (K). Ces chiffres sont indicatifs et ne sont pas à une ou deux unités près.

 

Exemples de fertilisation à partir de l’engrais que nous utilisons et vous proposons à la vente. 

Le dosage NPK est de 5,5-6-9, c’est à dire que l’engrais contient :

- 5,5% d’azote(N),

- 6% de d’anhydride phosphorique (P2O5)

- (P) et 9% d’oxyde de potassium (K2O).

 

C’est un dosage équilibré avec une quantité suffisante d’azote pour favoriser la croissance et permettre une assimilation des autres éléments, notamment le potassium qui favorise le développement des fleurs et des fruits.

 

> Conseils d’utilisation pour la culture en pot : environ 5/6 g par litre de terreau une fois tous les mois de fin février-début mars à fin septembre-début octobre. Pour un pot de 4 L : 5g x 4L = 20 g tous les mois, de fin février à début octobre. 

Une cuillère à soupe bombé vaut pour 10-12 grammes.

> Conseil d’utilisation pour la culture en pleine terre (entretien) : 1kg pour un jeune arbre bien réparti sous l’ensemble de la plante, à la sortie de l’hiver (courant février), en mai et en septembre et jusqu’à 5 kg bien repartis sous l’ensemble de la plante pour un arbre adulte en production (environ 100 kg de fruits par an), courant février, en mai et septembre.

Au cours de la saison de végétation (début printemps à automne), un agrume va avoir des besoins importants, notamment azotés : en sortie d’hiver pour lancer la végétation et la floraison, en fin de floraison pour assurer la fixation du jeune fruit sur l’arbre (nouaison) et en fin d’été, pour assurer une dernière pousse et la mise en réserve par la plante de nutriments. 

Nos épandages doivent permettre à la plante de faire face à ces besoins. Nous aurons donc un premier épandage courant février pour le départ en végétation et la floraison, un deuxième épandage fin avril-début mai pour assurer la nouaison et un troisième épandage fin août-début septembre pour conforter la pousse de fin d’été et permettre à la plante une mise en réserve de nutriment qui lui permettront de conserver une belle vigueur (couleur vert franc du feuillage) sur la partie automnale et hivernale.

 

Citronnier Menton

  • Rempotage

Il est important de comprendre que le rempotage ne dispense pas de fertiliser. Il offre un nouvel espace aux racines, permettant ainsi d’optimiser la fertilisation. De janvier à juin, un rempotage doit se faire dans un pot à peine plus grand, pour ne pas compromettre le processus de fructification.

Un rempotage plus généreux sur la taille du pot se fait toujours à partir du mois de juin jusqu’à l’automne (octobre-novembre) et avant l’hivernage.

Par la suite, quand le pot a une taille au-delà de laquelle il devient compliqué de rempoter plus grand (poids, encombrement), tous les deux-trois ans, au mois d’octobre, vous dépotez votre citronnier, vous réduisez la motte d’au moins un tiers en taillant les racines et vous rempotez dans le même pot avec un nouveau terreau.

  • Le terreau ou substrat de culture

Ce doit absolument être un terreau de «rempotage» ou « horticole » conçu pour la culture des plantes en pots. Vous pouvez ajouter un peu de terre franche (terre de jardin), pas plus de 25%, un peu de sable, et par sécurité disposer au fond du pot quelques éléments grossiers favorisant le drainage et l’évacuation de l’eau en excès.

  • L’hivernage

Le citronnier n’est pas une plante d’appartement. S’il doit être maintenu hors gel, il apprécie pour autant le grand air, un peu de fraîcheur, notamment nocturne, et la pleine lumière. Si les conditions d’hivernage ne sont pas idéales (pas assez de lumière, température trop élevées), ne pas hésiter à sortir votre citronnier pendant les périodes hivernales plus douces.

  • La taille

Elle a pour vocation de structurer et d’équilibrer l’arbre. Elle peut se pratiquer de mars à septembre. Elle est utile pour équilibrer la répartition de la sève et aérer l’arbre en sélectionnant les branches les mieux placées. Comprenez qu’il ne faut pas hésiter à tailler, pour former ou régénérer un arbre. Sachez qu’en cas d’erreur votre citronnier saura vous le pardonner. Pour autant, il faut savoir qu’une taille trop radicale s’effectuera toujours au détriment de la fleur et donc du fruit et que peu ou pas de taille n’empêchera pas votre arbre de fructifier. 

 

  • Maladies et ravageurs

La plupart des problèmes rencontrés sont consécutifs à des attaques de pucerons, aleurodes, fumagine, et sont largement gérables avec des produits asphyxiants comme les huiles de colza émulsionnées que vous trouverez en jardinerie ou le savon noir liquide classique dilué à 20%. Les traitements se font par pulvérisation généreuse de la bouillie, en prenant soin que la totalité des surfaces, recoins et anfractuosité de la plante soient imprégnés. Les pulvérisations peuvent se renouveler à 10/15 jours d’intervalle. 

Maintenant à vous de jouer ! 

Commandez votre arbre fruitier si ce n’est pas déjà fait !

 

Articles complémentaires :

La fertilisation 

Le rempotage

Je plante un citronnier en pleine terre : les astuces de Laurent Gannac [VIDEO]

Pépinière Gannac

 

La fertilisation des agrumes

De mars à septembre, vos arbres et plantes ont besoin de nutriment pour permettre croissance, floraison et fructification.

Le rempotage des agrumes

De janvier à septembre, un rempotage doit se faire dans un pot à peine plus grand, pour ne pas compromettre le processus de fructification. 

WidgetAvisVerifies