Le Citron de Menton

Le Citron de Menton a un goût plus doux, des arômes plus intenses et une acidité modérée qui ne pourrait s'imiter ailleurs ; en témoigne le label europpéen "Indication géographique protégée" (IGP), dont il bénéfice depuis 2015.

Citron de Menton La Maison du Citron Gannac et fils Citron Jaune Citron photo

 

L’HISTOIRE DU CITRON DE MENTON

On cultive le Citron de Menton depuis le 15ème siècle. L'apogée de sa culture arrive au 18ème siècle. À une époque où chaque région est reconnue pour sa spécialité, le Citron de Menton est en plein essor. Bientôt des millions de citrons quitteront la ville pour voyager jusqu’en Russie ou aux Etats-Unis. Ces citrons sauveront de nombreux marins du scorbut, qui sévit alors sur les navires. Dans les années 1800, on compte 80 000 citronniers sur les flancs de la cité. Le déclin s'amorce dès la fin du 19ème siècle avec l'absence de port. Le gel de 1956 et l'activité touristique croissante sonneront le glas de cette activité agricole.

Laurent et Adrien Gannac souhaitent redynamiser le territoire mentonnais et redonner au fruit la notoriété qu’il mérite.

  

LE CITRON DE NOS JOURS 

Aujourd’hui, le Citron de Menton est d’autant plus noble qu’il est rare. Dans la ville des jardins, on compte le nombre d’agrumiculteurs sur les doigts d’une main. Toutefois des opérations de promotion de replantation, pour les particuliers et les professionnels, sont régulièrement menées depuis les années 80, par les pouvoirs locaux, pour relancer cette culture identitaire. Avec un milieu naturel montagneux, Menton ne permet pas d’industrialiser la culture sur un mode intensif. La taille des parcelles et leur accès particulièrement difficile empêchent toute mécanisation. L'homme y perpétue encore la tradition à la force de ses bras, sur des restanques, avec de faibles quantités produites. Le Citron de Menton n’a d’autre choix que d’être authentique. La qualité n’en est que meilleure... 

 

 QU’A-T-IL DE DIFFÉRENT ?

Afin de résister au froid, le citron se charge plus qu'ailleurs en sucre et en huile essentielle. Il acquiert ainsi un goût plus sucré, des arômes plus intenses, une acidité modérée et une excellente conservation.

Le Citron de Menton est le fruit d’un mariage réussi entre une lattitude déjà très Nord pour cette production (Menton est la zone la plus septentrionale qui soit pour cet agrume) et un micro climat local qui le protège du gel. Le Citron de Menton est aussi qualifié de "4 saisons". Ce terme est justifié par sa floraison très importante au printemps, remontante en période estivale et à nouveau soutenue sur la fin de l'automne. Sur un même arbre, peuvent se cotoyer les fleurs, les fruits verts et les fruits mûrs. Contrairement aux autres arbres fruitiers, pour lesquels les agrumes vont chuter dès le printemps avec la reprise de la végétation, le citronnier de Menton 4 saisons peut, lui, conserver sur l'arbre un fruit à maturité pendant encore plus de 8 mois. Véritable référence gastronomique, il mérite d’être défendu.

 

MEMBRE DE L’ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DU CITRON DE MENTON 

Afin de redynamiser la production, une poignée d’agrumiculteurs mentonnais, soutenue par les élus locaux, crée l’Association Pour la Promotion du Citron de Menton (APCM). La Maison du Citron, de Gannac & fils, est l’un des membres fondateurs. En 2015, le Citron de Menton bénéficie d’une IGP (Indication Géographique Protégée) qui reconnait alors officiellement, au niveau européen, ses propriétés et sa qualité ! En 2016, Laurent Gannac devient président de l’APCM, dans la continuité de sa démarche.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. (En savoir plus)
x